Les patients sont accueillis sur les deux sites, pas de rupture dans l’offre de soins.